Tag Archives: organigrammes

SPIP DE LA DROME: « ENGAGEZ VOUS QU’ ILS DISAIENT … »

En septembre 2017, nos deux organisations syndicales représentatives au CTS du SPIP de la Drôme se sont félicitées du recrutement de 2 nouveaux adjoints administratifs (AA). Notre service avait bien besoin de ce précieux renfort! Nous pouvons dorénavant compter sur 2 AA en milieu fermé (MF) et 2 AA en milieu ouvert (MO), c’est-à-dire 4 AA sur la résidence administrative unique du SPIP 26.

Seulement cette satisfaction n’a pas été partagée longtemps puisque chacun des 2 agents concernés était persuadé d’avoir été affecté sur le même poste, à savoir celui en MO… Nous avons vite compris que l’un d’entre eux allait devoir déchanter.

Version imprimable spip_drome_pa_-_oct_17

Lire la suite

DECLARATION LIMINAIRE A L’AUDIENCE INTERSYNDICALE SPIP STRASBOURG LE 9 MAI 2017

Mme la directrice interrégionale,

Cette déclaration n’a pas vocation à balayer tous les points portés à l’ordre du jour dense de cette réunion mais bien de mettre l’accent sur quelques points qui nous semblent essentiels pour les agents.

Tout d’abord la situation des ressources humaines, même si elle progresse, reste pour le moins précaire. Les effectifs dépendent de la présence de vacataires dont le renouvellement des contrats est toujours incertain d’année en année. Des antennes comme Troyes, Sarreguemines, Metz et d’autres encore se verront fortement impactées si ces contrats prennent fin avant l’arrivée des nouveaux collègues CPIP attendus en septembre 2018. Les personnels administratifs, toujours plus chargés sont dans la même situation au vu du nombre d’apprentis et de contractuels en place actuellement. Il s’agit là d’une solution temporaire et nous attendons une pérennisation pour que les agents travaillent avec davantage de sécurité professionnelle.

Version imprimable DL audience DISP 90517 pdf

Lire la suite

RENNES COMPTE RENDU CT-I DU 23 MARS 2017

Après lecture de la déclaration liminaire de la CGT, le directeur interrégional a tenu à y répondre :

Version imprimable CR-CTI_230317

Concernant la lutte contre la radicalisation, M. Lechevallier estime que tous les « moteurs ne sont pas en route ». Il reconnait que la compétence et le rôle des binômes de soutien restent flous, que leur méconnaissance de l’administration pénitentiaire, comme du public, rend difficile une reconnaissance par les professionnels de l’AP et semble circonspect sur la plus-value de leur intervention.

Concernant la formation continue, il a tenu à ré-affirmer qu’il souhaitait que les agents se forment, et que le groupe de travail DISP consistait à travailler sur une procédure visant à faciliter la remontée des besoins afin de faire des propositions plus larges et plus justes de formations, pour qu’elles tiennent compte des demandes des agents.

Enfin, sur le 3ème point de la déclaration liminaire, il reconnait la souffrance des agents sur les territoires cités et entend mener à bien les engagements pris – notamment sur le SPIP 14. Il souhaite également être attentif sur les risques psychosociaux sur les lieux de travail.

 

Lire la suite

DI RENNES Déclaration Liminaire : CTI du 23 Mars 2017

Monsieur le Directeur Interrégional,

Version imprimable DL CTI Rennes

Encore une fois, beaucoup de thématiques demandées à être portées à l’ordre du jour par notre syndicat ne seront finalement pas abordées.
Pour la CGT, c’est un véritable regret de ne pouvoir rapidement évoquer la politique portée par la DAP puis par la DI autour de la radicalisation.

C’est aussi une vraie déception de ne pouvoir discuter aujourd’hui de la politique d’accès à la formation portée par les directeurs des structures de la DI : établissements et SPIP.
En effet, nous sommes inquiets Monsieur le Directeur Interrégional.

Lire la suite

Le CPA-QSL, un bateau à la dérive.

La note DAP du 8 juillet 2008 relative au missions et fonctionnement du CPA l’indique clairement : le CPA est une structure spécifique dans l’administration pénitentiaire, à tel point que la note comprend un paragraphe spécifique sur l’implication du personnel :

Cliquer ici pour télécharger et imprimet le tract intersyndical CPA QSL

Pour rappel :

– Les personnels pénitentiaires y intervenant doivent adhérer aux objectifs, au fonctionnement et à l’organisation de cette structure. La hiérarchie doit veiller à organiser le travail au sein du CPA de manière à favoriser l’observation et les échanges entre les personnels et permettre, ainsi, une meilleure prise en charge individualisée et concertée du condamné affecté au CPA.

 2. Le mot d’ordre est la pluridisciplinarité, grâce à une bonne connaissance du rôle des intervenants et des activités proposées. Compte tenu de leurs missions, les CPIP conservent leur compétence directe en matière de suivi individuel, de préparation à la sortie et d’aménagements de peine. L’ensemble des personnels pénitentiaires impliqués dans le dispositif du CPA participe activement au parcours du condamné. 

3. Le personnel fait l’objet d’un recrutement et d’une formation adaptés. Le recrutement tient compte de la motivation et de l’adhésion au projet de la structure. Les personnels bénéficient d’une formation dès leur prise de fonction au sein du CPA, complétée par une formation continue permettant un retour sur expérience.

Au vu de ces missions particulières, l’ouverture du CPA-QSL de luynes s’est accompagné d’un organigramme qui est cependant loin de refléter la réalité.

Lire la suite

CPIP PLACES De l’acharnement à l’autoritarisme !

Pour la 3ème année consécutive l’administration tente d’imposer le dispositif de CPIP placés… Les 8 postes de CPIP placés « offerts » aux pré-affectés cette année devront OBLIGATOIREMENT être pourvus ! C’est un véritable coup de force !

Version imprimable du tract

En 2013, lors de la création des CPIP placés, l’administration concédait finalement que ces postes ne devaient être proposés qu’à des CPIP d’expérience et a minima titulaires… En 2014, elle fait machine arrière et propose ces postes à des stagiaires à conditions – et parce que la CGT s’est battue pour limiter les dégâts – que les CPIP aient la possibilité d’opter pour un poste de placé ou un poste classique… et qu’ils n’entrent réellement en fonction de placé qu’à compter de leur titularisation…

En 2015 l’administration va encore plus loin et impose sans alternative des postes de CPIP placés aux stagiaires !
Lire la suite

déclaration liminaire CAP CPIP mobilité des 8, 9 et 10 avril 2015

Pour la deuxième année consécutive, la CAP des CPIP a lieu en avril conformément à ce que demandait la CGT, ce qui devrait permettre aux agents mais aussi aux services d’anticiper sereinement la rentrée 2015.

Cette CAP est particulièrement attendue par les personnels car ce sont plus de 400 collègues qui viendront en renfort sur les terrains dévastés par la surcharge de travail et les injonctions paradoxales d’une administration qui semble encore loin des réalités. C’est aussi un vaste choix géographique offert aux collègues qui souhaitent muter.

Mais cette CAP est aussi fortement redoutée puisqu’une nouvelle fois certains services vont se vider et ce sont des CPIP pré affectés qui devront prendre en charge des secteurs laissés vacants avec l’impossible mission d’assurer un service public de qualité.

Le système de pré affectation induit une paupérisation de la formation et de nos pratiques professionnelles.

Lire la suite

Organigrammes et abandon de la pré-affectation, après les paroles la CGT attend des actes !

Le 20 mars s’est déroulée une réunion à la DAP avec l’ensemble des organisation syndicales avec un ordre du jour chargé : la méthodologie de répartition des 1000 postes, le référentiel des pratiques opérationnelles (RPO), le projet d’arrêté de recrutement et enfin la modification de la formation de la CPIP.

La CGT avait rappelé lors du CT SPIP que les réunions bilatérales n’étaient utiles que sur certains points mais surtout qu’elles ne devaient pas être systématiques au risque de court-circuiter les véritables  instances de dialogues telles que le CT SPIP.

L’administration a ouvert la réunion en indiquant avoir pris acte de l’unité syndicale sur la nécessaire et indispensable concertation avec les organisations représentatives du personnel. Banco nous voilà conviés à pas moins de 7 réunions d’ici fin juin sur les différents chantiers en cours !

Du côté de l’administration les lignes bougent, il est temps de « sortir des postures caricaturales » de tous y compris de l’administration. A bons entendeurs !

Cliquer ici pour imprimer ou télécharger l’article Lire la suite

LE COLLECTIF CGT INSERTION PROBATION RENCONTRE LA DAP

Le collectif CGT insertion probation (représenté par 5 de ses secrétaires nationaux) a été reçu à sa demande par la directrice de l’administration pénitentiaire le 5/02/2015.

Etaient présents à cette audience bilatérale Isabelle Gorce, DAP, Fabienne Debaux sous directrice des ressources humaines et des relations sociales, et Pascal Leroy directeur de projet chargé des SPIP. Lire la suite

Déclaration liminaire CAP CPIP du 11 septembre 2014

Alors que les personnels et les services se sont réorganisés pour aborder cette rentrée, l’administration a fait le choix incompréhensible et irresponsable de transformer la CAP de titularisation en CAP de « mini-mobilité ».
La CGT dénonce fortement ce type de pratiques qui a des conséquences non négligeables. Tout d’abord, sur le principe même, les CAP fermées génèrent inévitablement des déséquilibres dans les services puisque les partants ne seront pas remplacés avant septembre 2015.
Par ailleurs, compte tenu des enjeux de la mobilité, le délai accordé aux agents dans le cadre de ce mouvement en pleine période estivale est bien trop court.
 Les errements de l’administration (retrait du poste d’EMS qui ne serait finalement pas libéré, profilage du poste de Saint Pierre et Miquelon) démontrent à quel point ce calendrier est loin d’être pertinent et adapté.
Tout ceci est d’autant plus intolérable que cette décision a été prise sans concertation avec les représentants du personnel.
 La CGT a exprimé son mécontentement et exigé un certain nombre d’explications.
 Les réponses apportées par l’administration ne justifient pas l’urgence de la décision pour la grande part des postes offerts à cette mobilité et traduisent encore plus l’arbitraire des choix opérés.
 Seules les annulations de mutation sur le SPIP de Nantes nous sont apparues constituer un argument recevable.
 Pour le reste, la CGT déplore cette précipitation incompréhensible et l’entêtement de l’administration qui fait toujours l’économie de la nécessaire concertation des représentants des personnels.
La CGT revendique une CAP transparente et ouverte à tous, anticipée et reposant sur des organigrammes des services qui sont les seuls à pouvoir identifier les besoins des services.
 S’il y a bien une urgence contrairement à celle invoquée pour cette CAP, c’est l’ouverture de discussions sur les organigrammes à l’instar de celles qui débuteront demain sur le recrutement et la formation et pour lesquelles nous défendrons l’intérêt des personnels, de la profession et de services à travers le maintien d’une formation de deux ans en alternance et l’abandon de la pré-affectation.
Montreuil, le 11 septembre 2014

Cliquer sur ce lien pour télécharger ou imprimer ce tract