Note de mobilité des CPIP : la publi-cité de la peur