Tag Archives: égalité professionnelle

8 mars JOURNÉE INTERNATIONALE DE LUTTE POUR LES DROITS DES FEMMES

RAPPELONS À NOS EMPLOYEURS QUE L’ÉGALITÉ EST UN DROIT CONSTITUTIONNEL … MÊME DANS LA FONCTION PUBLIQUE !

La Fonction publique, c’est 5,4 millions d’agent·e·s, dont 3,3 millions de femmes, soit 62 %. L’écart salarial entre les femmes et les hommes titulaires y est de 19 %.

2018_03_08_FEMMES_CGT_FP

Consulter également :

- Le 4 pages confédéral

- Le site confédéral « Gagner l’égalité professionnelle »

- La carte postale de syndicalisation

- Le site #8mars15h40.fr (avec la carte de France des actions)

L’écart salarial femmes-hommes est de :

➜ 14,4 % dans la Fonction publique d’État

➜ 8,3 % dans la Fonction publique territoriale,

➜ 21,4 % dans la Fonction publique hospitalière.

Dans les trois versants, 82 % des temps partiels sont occupés par des femmes.

Dans une période où les droits des femmes sont constamment remis en cause, nous devons faire de ce 8 mars une grande journée pour l’émancipation des femmes au travail et dans la société.

Nous devons gagner l’égalité, les employeurs publics doivent être exemplaire en la matière.

Régulièrement la CGT interpelle les différents employeurs :

✔ pour rappeler l’interdiction du gel de note pendant les congés maternité ;

✔ pour supprimer les quotas des promus-promouvables pour l’accession aux grades supérieurs (conséquence des temps partiels, des absences afférentes à la grossesse) ;

pour la titularisation des agent·e·s ;

pour la reconnaissance de la catégorie active pour certaines professions dont la pénibilité est incontestable ;

✔ pour la revalorisation des grilles salariales des métiers à prédominance féminine afin d’accéder à l’égalité salariale et pour la reconnaissance des qualifications exigées ; pour le maintien des RTT et congés annuels pendant la maternité ;

✔ pour la revalorisation des pensions de retraite où les femmes subissent les conséquences des maternités, de prise en charge familiale, et des bas salaires dans des métiers peu reconnus.

Toute l’année, mais aussi ce 8 mars, journée internationale de lutte pour les droits des femmes, n’hésitez pas à joindre le syndicat CGT de vos établissements, services et collectivités.

Des manifestations, des rassemblements et initiatives, des heures d’information et des débrayages à 15 h 40 sont organisés pour exiger une réelle égalité.

Ensemble obtenons :

L’égalité salariale ;

✔ La fin des discriminations liées à la maternité sur l’évolution de carrière ;

✔ L’obtention du droit aux RTT suite aux congés maternité, paternité et adoption ;

✔ La fin des violences sexistes et sexuelles avec un véritable plan de prévention.

L’égalité professionnelle n’est pas un cadeau, c’est un droit !

Le 8 mars, manifestons et mobilisons-nous partout sur le territoire. fonction publique

CGT FONCTION PUBLIQUE > 263, RUE DE PARIS >> CASE 542 >> 93 514 MONTREUIL CEDEX Montreuil, le 20 février 2018

LE PETIT JOURNAL : ECHO DU COMITE TECHNIQUE MINISTERIEL DE LA JUSTICE

A quelques jours des fêtes de fin d’année, se tenait le Comité technique Ministériel de la Justice. La Ministre n’y a pas fait d’apparition, il faut croire que ça n’en valait pas la peine ! Pourtant, dans cette instance, toutes les questions fondamentales liées à l’organisation des services publics, aux enjeux statutaires et salariaux des personnels, aux conditions de travail, à la gestion des emplois devraient être traitées et permettre aux agents de ce Ministère d’y prendre leur part légitime, en vertu de leur droit fondamental de participation, par l’intermédiaire de leurs représentants syndicaux.

Les conditions de dialogue social sont toujours insatisfaisantes, avec :

  • des textes validés un an après leur effectivité comme pour les psychologues de la Protection Judiciaire de la Jeunesse avec la modification de leur décret intégrant les modifications « Parcours Professionnel Carrière et Rémunération »,
  • des textes déjà publiés comme la circulaire RIFSEEP (Régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel) pour les corps communs
  • ou encore un projet pour « simplifier » l’évaluation et la notation des agents relevant des corps communs, soumis « à l’arrache » sans aucune consultation véritable en amont,
  • ou une circulaire sur les missions des assistants de services sociaux du personnel que nous découvrions presque…

En voici une chronique de vos élu.e.s CGT, avec les éléments saillants qui touchent les personnels dans leur quotidien !

Version imprimable CTM journal

Lire la suite

PSYCHOLOGUES DU MINISTERE DE LA JUSTICE : UN PROJET DE STATUT INACCEPTABLE !

Depuis 4 ans, le Ministère de la Justice promet un statut ministériel aux psychologues. 4 ans pour en arriver là ! Une véritable honte !

            Alors que le secrétariat général n’a organisé absolument aucune concertation, il met aujourd’hui les personnels et leurs organisations syndicales au pied du mur avec un projet de statut inacceptable !

Le 20 décembre prochain, le comité technique ministériel examinera le projet de statut pour une parution des textes avant mars 2018.

Pourquoi une telle précipitation tout d’un coup ? Parce que le texte est bouclé, validé par la fonction publique et qu’il « doit être publié avant l’expiration du dispositif de résorption de l’emploi précaire dans la fonction publique en mars 2018 ».

Ce projet de statut est inacceptable car il laisse sur le bord de la route la majeure partie des agents non titulaires en poste actuellement !

Version imprimable communiqué CGT statut psychologue

Lire la suite

communiqué de presse lutte gagnante pour les personnels d’insertion et de probation

Une lutte gagnante qui se concrétise : une victoire pour les personnels et la CGT qui les représente !

Version imprimable communique CGT insertion probation lutte gagnante 

Les personnels des Services Pénitentiaires d’Insertion et de Probation, bien que privés du droit de grève, manifestaient il y a un an sous une pluie battante. Pendant plusieurs mois en 2016, ils se sont massivement mobilisés pour faire entendre leur voix et crier leur colère face au mépris d’une administration qui les laisse continuellement sur le bas côté !

Cette lutte aboutissait l’été dernier à la signature d’un relevé de conclusions par l’ensemble des organisations représentatives des personnels des SPIP, dont la CGT est la première organisation,  venant acter l’obtention d’un grand nombre de revendications en termes salarial, de retraite, de formation initiale et de recrutements.

Malgré des pseudos négociations, la CGT a été force de propositions afin que l’accès à la catégorie A des conseiller.e.s à compter du 1er février 2018, soit bien acté avant l’élection présidentielle.

Le Comité technique ministériel du 5 mai 2017 a enfin permis l’adoption des textes qui acte la concrétisation de cette revendication historique de la CGT.

Des avancées salariales qui profitent à la majorité de la profession

Les gains indiciaires s’élèvent entre 30 et 50 points d’indice selon le grade et l’échelon, soit entre 140 et 240 euros bruts mensuels, de nouvelles perspectives d’avancement et de mobilité sont une satisfaction pour les personnels et pour la CGT qui les représente en termes de revalorisation du pouvoir d’achat, notamment des bas salaires.

Vers une plus grande égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

L’accès à la catégorie A des conseillers d’insertion et de probation constitue la reconnaissance des compétences et du niveau de responsabilité, et permet ENFIN une revalorisation salariale qui va dans le sens d’une plus grande égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. En effet, profession à 75% féminisée, sa revalorisation correspond à un des axes du protocole fonction publique signé en 2013 par l’ensemble des organisations professionnelles.

Une identité professionnelle ancrée dans des missions d’accompagnement socio-éducatif et de réinsertion

L’accès à la catégorie A est bien une occasion pour les personnels de réaffirmer une identité professionnelle forte conforme à nos missions, et de gagner une autonomie et une indépendance  propre à la catégorie A pour contrer toutes les tentatives de détournement de nos missions, notamment aux fins de renseignement.

L’accès à la catégorie A acte également la sortie d’un isolement voire d’un enfermement statutaire, issu du précédent statut particulier de 2010.

Le raccrochage à la filière socio-éducative sera pour la CGT l’occasion de mener un grand nombre de combats au côté des autres travailleurs sociaux pour la défense de nos missions, de notre secret professionnel, de notre déontologie et de nos méthodes d’intervention socio-éducatives.

La CGT a organisé une consultation des personnels et des syndicats locaux CGT en un temps record. Même dans des délais contraints, la CGT ne pouvait pas se priver d’une telle consultation démocratique. Conformément au mandat qui lui était conféré, la CGT a voté en comité technique POUR cette réforme statutaire.

Il s’agit indéniablement de la concrétisation d’une revendication historique à mettre au crédit de la lutte !

Montreuil, le 11 mai 2017

8 mars 2016 – Ensemble Gagnons l’égalité pour toutes et pour tous! « La fatalité ne triomphe que si on y croit » Simone de Beauvoir

En ce 8 mars 2016, journée internationale des droits des femmes, la CGT insertion probation, le SNEPAP-FSU et la CFDT interco Justice réunis en intersyndicale entendent rappeler l’importance des enjeux d’égalité entre les femmes et les hommes qui sont des combats de chaque jour.

Version imprimable tract intersyndical 8 mars

 L’égalité proclamée dans la loi n’est toujours pas une réalité au quotidien avec: 27% d’écart salarial entre les femmes et les hommes et 40% d’écart de pension de retraite entre les femmes et les hommes, 80% de tâches ménagères assurées par les femmes et 80% des femmes qui considèrent qu’elles sont régulièrement confrontées à des comportements sexistes.

En effet, les discriminations sont persistantes, les stéréotypes sexués ont la vie dure et les violences sexistes sont favorisées par un sexisme ordinaire encore trop banalisé.

 Nous savons que les grandes avancées pour les femmes ne sont pas faites au détriment des hommes et qu’au contraire ces avancées se font au bénéfice de toutes et tous.

 Les luttes d’ores et déjà engagées dans les Services Pénitentiaires d’Insertion et de Probation à l’initiative de l’intersyndicale insertion probation avec la tenue de plus de 50 assemblées générales sont loin d’être étrangères aux enjeux d’égalité entre les femmes et les hommes. En effet, l’évolution statutaire et indemnitaire revendiquée par les personnels d’insertion et de probation est d’autant plus d’actualité qu’elle relève également de cette dimension.

Lire la suite

LE PROTOCOLE D’ACCORD EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS LA FONCTION PUBLIQUE : 3 ans : où en est-on ?

La CGT Fonction Publique, signataire de l’accord du 8 mars 2013 relatif à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, exige l’application de cet accord et sa déclinaison dans les Ministères de l’Etat, les établissements de la santé et de l’action sociale et les collectivités territoriales.

En effet, si les inégalités professionnelles et les discriminations sont réelles dans le secteur privé, elles le sont aussi dans le secteur public.

L’évolution du rôle des femmes dans la société ces dernières années oblige à une réflexion sur leur place et la reconnaissance qui leur est due dans le milieu professionnel, notamment dans la Fonction Publique où elles représentent 62% des agents et des salarié-es.

Lire la suite

Compte rendu CGT Comité technique ministériel 9 et 10 juillet 2015

Le comité technique ministériel du Ministère de la Justice qui s’est déroulé les 9 et 10 juillet 2015 avait été programmé sur deux journées compte tenu de son ordre du jour conséquent.

Le secrétariat général aura préféré tenir un véritable « marathon » le premier jour jusqu’au bout de la nuit au mépris :

– de toutes les garanties minimales en termes de temps de travail

– et des beaux discours sur l’égalité « réelle » entre les femmes et les hommes mettant en avant un meilleur équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle.

Lire la suite