Tag Archives: CAP2018

SPIP 88 CAP 2018 : il faut apprendre à compter sur ses doigts

A l’heure où le niveau plus que médiocre des petits élèves français en mathématiques fait la une, nous souhaitions nous aussi, CGT SPIP 88, soumettre un problème mathématique à notre administration.

version imprimable

Énoncé

Le département des Vosges compte actuellement 2 SPIP.

Le 1er SPIP compte en théorie 4 CPIP titulaires. Il est actuellement doté de 3 CPIP titulaires et d’un agent contractuel.

Le 2e SPIP compte en théorie 14 CPIP titulaires. L’équipe est dotée de 12 CPIP titulaires (dont 1 en maladie et 1 en maternité), d’un CPIP placé et d’un agent contractuel.

Combien de postes devraient être ouverts pour un effectif plein ?

Réponse :

0 pour la 1ère antenne et 1 pour la 2e nous répond la DAP dans sa note de publication pour la CAP CPIP 2018.

0/20

Vous aussi à la DAP vous feriez bien de retourner sur les bancs de l’école pour résoudre d’une part, l’équation vosgienne, mais plus encore les équations des différents services !

Que dire si on complique l’équation en raisonnant en terme d’ETP et non plus d’agent, si on ajoute la variable du ratio de 50 dossiers/agents ?

Il est temps que les SPIP soient dotés des moyens humains à la hauteur des missions qui leur sont confiées !

Il n’est pas vain de rappeler que le recours à des agents contractuels n’est que le reflet une précarisation de notre métier !

Il est temps que les SPIP soient dotés de véritables organigrammes qui permettent une traçabilité des postes mais aussi un recrutement suffisant !

 

A Saint-Dié-des-Vosges, le 19/02/18

SPIP Charente 0+0 = La DISP de Bordeaux

C’est avec stupeur que nous avons découvert la liste des postes proposés à la mobilité 2018 !

Si le SPIP Charente ne fait pas partie des SPIP les plus en difficultés, il n’en reste pas moins que le poste de notre collègue qui a obtenu un concours, n’est pas dans la liste. Ce qui semble dire que ce poste disparaît sans explication.

Tract DISP Bordeaux CAP mobilité 2018 Charente

Alors quelles seront les solutions futures : moins de recrutement, plus de contractuels…

Comment le service public peut répondre correctement à ses missions dans une telle situation.

N’oublions pas que nous sommes des humains qui travaillons avec des humains et la qualité devrait être la seule priorité, alors que la notion de rentabilité semble être prédominante.

La flexibilité du travail et la précarisation de la profession ne permettra pas de mettre en oeuvre les objectifs ambitieux de notre administration, dans l’avenir.

La question des organigrammes prend encore une fois tout son sens.

ALORS : Une seule conclusion s’impose : un additif de postes supplémentaires à la CAP de mobilité 2018 !!!

A Angoulême le 12 février 2018 Le syndicat CGT SPIP 16 Insertion Probation

SPIP 24 O+0= La DISP de Bordeaux

Mais que s’est il passé lors de la publication de la liste de postes de la CAP de mobilité 2018 des CPIP? Avait on oublié de diffuser la page indiquant les postes ouverts dans la DISP de Bordeaux? A y regarder de plus près, en fait non! Les 27 antennes de la DISP y étaient bien inscrites noir sur blanc, la DAP avait seulement décidé de n’y pourvoir que 9 postes parmi les 249 ouverts!!

Tract CGT 24 DISP Bordeaux CAP mobilité 2018

Mais comment était ce possible? De nombreux services avaient pourtant fait état de leurs difficultés en terme d’effectifs depuis de nombreux mois, via leurs représentants syndicaux, auprès de leur DFPIP ou parfois même directement à la direction interrégionale.

C’était le cas notamment au SPIP de la Dordogne où un communiqué de la CGT du 11/01/2018 venait rappeler les difficultés RH rencontrées sur les antennes et signalées à maintes reprises déjà par les OS.

Des missions effectuées en mode dégradé au CD de Mauzac avec des agents dont la santé ne cesse, elle aussi, de se dégrader (plus de 100 détenus pour un ETP, avec un public considéré encore il y a peu de temps comme très sensible), un poste de contractuel en maigre pansement du sous effectif chronique de l’antenne de Périgueux, des collègues qui ne comptent plus leurs heures supplémentaires sur les autres antennes afin de mener de front les différents projets mis en place et de faire en sorte encore une fois ce ne soit pas les usagers qui souffrent de la carence de personnels!!

Lors du CTI du 21/11/2017, le directeur interrégional avait pourtant indiqué qu’une attention particulière serait portée à la Dordogne lors de la ventilation des postes ouverts. Résultat: 0 poste proposé!!

Mieux, notre DFPIP nous indiquait il y a quelques jours qu’il allait de nouveau appuyer des demandes de création de postes pour la Dordogne auprès de la DI, le 06/02/2018, soit le matin même du jour de publication des postes!!!

Au niveau local, comme au niveau national, (en atteste le report de l’application de notre réforme statutaire), on nous ment ou on nous méprise. Doit on déduire que la précarisation de la profession va devenir la règle avec toujours plus de contractuels, et la dégradation de nos fonctions inéluctablement se pérenniser? Pour l’heure, nous répondrons que les nouveaux objectifs liés aux RPO ou autres projets devant être instaurés seront mis de côté, nous ne ferons pas plus, avec toujours moins de moyens.

Et comme nous ne pouvons que croire qu’il s’agit d’un oubli, très facilement réparable: Une seule conclusion s’impose : un additif de postes supplémentaires à la CAP de mobilité 2018 !!!

SPIP 47 0+0 = La DISP de Bordeaux

C’est avec consternation que les agents du SPIP 47 ont découvert la liste des postes proposés à la prochaine CAP de mobilité. Après une année 2017 pour le mois difficile au cours de laquelle l’équipe a perdu une collègue des suites d’une longue maladie, et qui s’est clôturée par le départ en retraite d’un agent, aucun poste n’est proposé ???

SPIP 47 – Pour un additif à la CAP de mobilité 2018

Alors, oui, l’on nous dira que le service dispose d’un agent contractuel et d’un CPIP placé, certes, mais faut-il rappeler que ces agents étaient présents en amont de ces départs et couvraient donc déjà des manques ?

Comment ne pas interpréter cette absence de poste comme un total manque de considération de notre administration pour une équipe qui survit à peine aux charges de travail qui sont, elles, bien en constante évolution ?!?!!!

Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir plusieurs fois demandé à notre direction de faire remonter les besoins, mais nous avions déjà eu un aperçu du non impact de ces remontées : alors que la DISP refuse le renouvellement du poste de contractuel fin septembre 2017, il est finalement accordé 15 jours après suite à la diffusion des préconisations des inspecteurs venus en mai 2017.

Est-ce à dire qu’ils n’ont pas suffisamment harcelé la DISP ???

Est-ce à dire que la DISP n’a que faire de ces demandes ???

Car si la solution qui nous est proposée consiste encore à avoir un nouveau contractuel, et positionner un CPIP placé, cela revient en réalité à précariser complètement notre profession, à nier complètement la possibilité pour notre service de cesser de travailler dans l’urgence, à obliger les agents à sacrifier leur conscience professionnelle à la gestion des urgences et des exigences diverses et variées, dont celles de l’administration, à qui nous pouvons en revanche faire confiance pour nous demander toujours plus !!!

Il ne faut pas non plus oublier qu’au final, c’est notre public qui pâtira des conditions déplorables dans lesquelles nous plonge une administration qui prétend être à l’écoute des terrains !!!

Pour la CGT, le constat est désormais clair : il est plus que nécessaire que la direction prenne ses responsabilités en cessant de dire que tout est prioritaire !! Non, nous ne pourrons plus faire !!!

Les agents du SPIP 47 attendent un réel soutien de la part de la direction locale pour ne pas sombrer dans un burn out généralisé et qu’elle cesse d’imposer aux agents un nivellement de leur travail par le bas !!!

Une seule conclusion s’impose : un additif de postes supplémentaires à la CAP de mobilité 2018 !!!

CAP CPIP SPIP 14 : Un Calvados pour oublier !

CAP de Mobilité des CPIP :

Les CAP se suivent et se ressemblent. CAP des Adjoints-Administratifs, aucun renforcement pour le Calvados. CAP des DPIP, aucun renforcement pour le Calvados. Prochaine CAP des CPIP, aucun renforcement pour le Calvados. Une certaine idée de la constance…
En 2018, un seul poste de CPIP est donc considéré comme vacant. Il ne viendra que remplacer notre collègue de CAEN partie en retraite cette année, ou on ne sait plus vraiment qui d’autre parti avant et non remplacé depuis lors… Cet unique poste ouvert laissera le service aussi exsangue en septembre qu’il l’est depuis plusieurs années.
Sur une CAP de 247 postes, on pouvait légitimement espérer deux à trois postes pour notre département.

Tract 08 02 18 SPIP 14 OUBLIE
C’était sans compter sur les mystérieux arbitrages DI et DAP. Lire la suite

CAP CPIP SPIP 33 : 0+0 = LA DISP DE BORDEAUX

Bordeaux, le 9 février 2018 – CGT travailleurs du SPIP 33

La liste des postes ouverts à la prochaine CAP vient d’être publiée. Au niveau de l’inter-région, seuls 9 postes sont proposés. Sur le département de la Gironde, un seul poste au SPIP de Bordeaux milieu ouvert. Quel mépris pour les services qui ne cessent de faire face à de nouvelles missions, tout en voyant leurs effectifs baisser chaque année !

tract spip 33

Lire la suite

CAP CPIP : SPIP 17 : 0+0 = LA DISP DE BORDEAUX

Quelle désolation à la lecture des postes proposés à la mobilité 2018 !!
Quel constat amer après les multiples sonnettes d’alarme tirées sur ce département !!
Rappellerons nous encore que le 28 septembre 2017 en audience avec la Garde des Sceaux, le Directeur de l’Administration Pénitentiaire, le Directeur Interrégional de Bordeaux, le syndicat local CGT Insertion Probation pointait les difficultés RH criantes sur ce département et la Ministre de la Justice nous semblait alors nous accorder une écoute attentive.
Rappellerons nous que lors du CTI de novembre 2017 le Directeur interrégional de Bordeaux mettait un accent prioritaire sur plusieurs SPIP dont le 17 toutes antennes confondues….

Tract DISP Bordeaux CAP mobilité 2018 Rochefort
Rappellerons nous ici que nous avions déjà souligné la nécessité de voir proposer à la CAP le poste du collègue de La Rochelle parti à la Retraite fin 2017.

Lire la suite

CAP CPIP DI De Bordeaux : LETTRE OUVERTE A MONSIEUR LE DIRECTEUR DE L’ADMINISTRATION PENITENTAIRE

LIBOURNE , le 08/02/2018

Monsieur,
Réunie ce jour à LIBOURNE, la Coordination Régionale CGT Insertion Probation de la région pénitentiaire Nouvelle Aquitaine, tient à manifester stupéfaction et désapprobation à la lecture des postes de CPIP publiés pour la CAP de mobilité d’avril prochain.
Il est peu de dire que notre région est le parent pauvre de cette CAP :
– 249 postes publiés nationalement et seulement 9 dans notre région !

CAP mobilite CPIP 2018. Lettre ouverte au DAP

Lire la suite

CAP CPIP : Stupéfaction au Havre chronique de drame(s) annoncé(s)

Le centre pénitentiaire du Havre a une capacité d’accueil de 690 détenus, il accueille des courtes peines, des perpétuités, des terroristes….
Depuis son ouverture en 2010, le SPIP se bat chaque année pour maintenir un effectif de CPIP décent. Après avoir été usé jusqu’à la corde, ne pas avoir compté les heures supplémentaires et l’investissement personnel pour écoper le bateau qui prenait l’eau de toute part, l’administration centrale vient une nouvelle fois de nous planter un poignard en plein cœur.
A-t-elle décidé de fermer purement et simplement le SPIP du centre pénitentiaire du Havre ?

SPIP Le Havre STUPEFACTION_

Lire la suite