Tag Archives: CT SPIP

CT SPIP du 17.10.18 – Déclaration liminaire de la CGT Insertion Probation

Au cours de cette mandature, marquant le retour d’une instance de dialogue social propre à nos services, la CGT insertion probation occupait 4 postes sur les 8 du CT SPIP. Forte de cette représentativité nous avons tenu notre rôle d’organisation majoritaire au sein des SPIP.

oct 18 décla liminaire CT SPIP

Nous avons investi sans relâche cette instance pour porter les positions de la CGT et faire de ce CT SPIP  un lieu de débats. Ne nous contentant pas des sujets imposés par l’administration, qui a trop tendance à vouloir faire de cette instance une simple chambre de validation, nous, la CGT, avons su imposer à l’ordre du jour des CT des sujets au cœur de l’actualité des SPIP.

 

Ce constat s’impose encore aujourd’hui, a priori dernier comité technique de la mandature en cours. Alors que l’ordre du jour présenté par l’administration ne comporte que des points d’information, sur lesquels l’avis des organisations syndicales n’est que consultatif et sur des sujets pour lesquels les décisions sont déjà entérinées, la CGT a demandé et obtenu l’ajout de points d’information essentiels sur les travaux en cours concernant les RPO 2,3 et 4, et sur la situation des contractuels dans nos services.

 

Alors que l’administration a difficilement accouché du RPO 1 avec le vote d’une seule organisation syndicale à l’issue de plus de 2 ans de négociations, l’ouverture à marche forcée des suites du RPO laisse craindre un schéma similaire : des groupes de travail menés par la DAP avec un petit groupe de professionnels triés sur le volet.  Un processus derrière lequel la DAP s’abrite pour éviter une consultation réelle des organisations syndicales, dont la CGT, pourtant largement majoritaire au sein des SPIP, et représentant l’ensemble des personnels à l’issue du processus démocratique que sont les élections professionnelles. La CGT a donc demandé que l’avancée des travaux soit portée à l’ordre du jour de ce CT SPIP pour être informée de l’orientation de ces travaux, afin de pouvoir y défendre l’intérêt des personnels et éviter d’aboutir à l’exemple caricatural du RPO1 où tout a été retenu – sauf la réalité des pratiques et des avis des terrains.

 

Le sujet des contractuels, enfin, est porté par la CGT dans un contexte particulier : la fin de la pré-affectation en 2017, qui a généré une année blanche en terme de sortie d’école et conduit à ce que les DISP multiplient les recrutements de contractuels, à quoi s’ajoute la perspective de la Loi de Programmation pour la Justice – qui devrait marquer, entre autre, le retour des SPIP dans le pré-sentenciel.  La CGT fait donc un constat simple : celui de l’existence d’un besoin de recrutement de 1100 postes de CPIP annoncé par ce projet de loi, et actuellement pourvu pour partie par des contractuels, souvent renouvelés, qui ont acquis des compétences et qui permettraient une intégration facilitée. Constat qui nous conduit aujourd’hui à défendre la création d’une voie d’accès spécifique au corps de CPIP pour ces personnels qui pourraient prétendre aux postes vacants issus de la CAP, impliquant l’existence d’organigrammes de référence qui, bien souvent, démontreraient qu’ils sont recrutés sur ces postes absents de proposition à la mobilité comme aux sortants d’école. Cette solution, qui permet à l’administration un recrutement massif et rapide, conforte également la CGT dans son objectif d’accès au statut de fonctionnaire titulaire de tous les agents.

C’est la seule garantie de la fin de l’emploi précaire, la seule qui permet la pérennité de l’emploi des agents de la fonction publique – fonction publique qui, au-delà du statutaire, reste et demeure un projet politique d’avenir.

CT SPIP ET REUNIONS : BOYCOTT DE LA CGT INSERTION PROBATION

Le rythme effréné de l’administration sur certains projets (outils d’évaluation, manuel de contrainte pénale, LSC, renseignement, radicalisation, RPO…) contraste fortement avec son attentisme persistant sur des sujets cruciaux : surcharge et conditions de travail, management autoritaire, temps de travail, Origine, code de « déontologie », retraite des ASS, pré-affectation des CPIP stagiaires…
Les sujets de tension sont aujourd’hui trop nombreux pour que la CGT discute avec l’administration !

cliquer ici pour télécharger et imprimer le communiqué national de boycott CGT Lire la suite

Premier CT SPIP 10 mars 2015 Une CGT offensive, dérangeante et omniprésente qui a cherché l’unité syndicale et a été force de propositions.

Le 10 mars 2015 s’est tenu le premier CT SPIP, nouvelle instance créée à la suite des dernières élections professionnelles. Ce Comité technique est compétent pour toutes les questions touchant à l’organisation et au fonctionnement des SPIP, et la CGT y est majoritaire avec 4 élus sur 8. La CGT l’a rappelé dans sa déclaration liminaire : les élus étaient impatients de siéger tant les chantiers et les enjeux pour le SPIP sont importants.

Si une tension très forte était palpable sur l’élaboration du règlement intérieur, force est de constater que les discussions ont été plus ouvertes et davantage constructives lors de l’examen des points à l’ordre du jour. 

Cliquer ici pour imprimer l’article Premier CT SPIP

Lire la suite

Déclaration liminaire CT SPIP 93

Déclaration liminaire CT 26/02/2015

 

Mesdames les directrices,

 

Nous profitons de ce moment de dialogue social pour vous interpeller de nouveau sur l’état de délabrement du SPIP 93.

En effet, vous n’êtes pas sans savoir que les conditions de travail et l’ambiance au sein du service ne cessent de se dégrader.

 

Les agents sont en grande souffrance. La charge de travail toujours plus importante, avec la mise en œuvre de la contrainte pénale et de la libération sous contrainte, les positionnements institutionnels et les exigences professionnelles souvent paradoxales ont épuisé les agents. Lire la suite

Audience CGT sur le manuel de contrainte pénale : la DAP va droit dans le mur !

La CGT Insertion Probation a été reçue le 09 février 2015 en audience bilatérale par la DAP, sur le projet de Manuel de mise en œuvre de la contrainte pénale. Étaient présents pour la CGT les quatre titulaires au CT-SPIP ; pour l’administration le directeur de projet chargé des SPIP et les deux CPIP qui travaillent en collaboration avec lui sur cette question.

 

En préambule, la CGT a indiqué que, si elle pouvait parfois comprendre l’intérêt d’audiences bilatérales par le passé, elles n’avaient plus lieu d’être depuis la création du CT-SPIP. C’est celui-ci, et lui seul, qui doit être aujourd’hui l’instance du dialogue social concernant les questions des SPIP. Nous avons donc prévenu l’administration que nous ne nous déplacerions plus pour ce type d’audience, car le débat doit s’installer là où il doit avoir lieu : devant la totalité des représentants des personnels, en tenant compte de leur représentativité, et en toute transparence – car rien de tel que des bilatérales pour scinder, figer, et interpréter l’expression des organisations syndicales. Lire la suite

UNE REPRÉSENTATIVITÉ QUI S’IMPOSE

 

La CGT conserve sa première place dans les services pénitentiaires d’insertion et de probation et réaffirme ainsi sa position majoritaire. Elle remercie chaleureusement ses militants, ses sympathisants, et tous les professionnels qui lui ont accordé leur confiance.

Vous trouverez tous les résultats à la fin de ce document. Ne vous étonnez pas de ne pas y trouver les résultats du CT-AP, les tableaux contenaient des erreurs de base de calcul ! (pourcentages additionnés, pourcentages calculés sur le nombre de votants au lieu des exprimés, etc.)

La CGT sait que la confirmation de sa forte représentativité doit s’imposer à un double niveau. Elle s’impose face à l’administration, qui ne peut éluder aujourd’hui ses revendications et ses orientations, qui ne peut et ne doit pas faire sans elle. Cette représentativité engage surtout la CGT envers l’ensemble des professionnels des SPIP, dont elle doit porter la parole, auprès de qui elle se doit d’être proche, et à qui enfin elle doit rendre des comptes. Nos futur(e)s élu(e)s le savent : ils sont votre voix, et vous êtes leur force ! Lire la suite