Flash info : note DAP du 31 mars 2020.

Dans une nouvelle note datée du 31 mars, la DAP indique (enfin) qu’au vu de l’évolution de l’épidémie, les personnels en contact direct et prolongé avec les personnes détenues seront désormais doté de masques. Annonce qui parait bien tardive après 15 jours de confinement. Les personnels qui ne sont pas en contact direct et prolongé au sens de la DAP n’en seront quant à elles pas bénéficiaires ou tout du moins, pas systématiquement.

La note énumère donc les postes des personnels de surveillance répondant à l’une ou l’autre de ces catégories. Pour les autres corps de personnels, dont les CPIP, c’est le directeur d’établissement qui évalue l’appartenance à l’une ou l’autre de ces catégories et donc la dotation d’un masque. La note rappelle en outre que les audiences des CPIP doivent, entre autres, se dérouler dans un espace suffisamment vaste pour que les distances de sécurités soient respectées, ou bien, sans contact direct, par exemple par téléphone interne.

Pour la CGT la réalisation d’entretiens, quels qu’ils soient, en présentiel ne peut s’opérer que dans le cadre décrit par notre fiche pratique « covid 19 dans les SPIP » auquel s’ajoute désormais la dotation d’un masque. A défaut ou afin d’éviter un contact direct les solutions annexes : téléphone, hygiaphone, procédure écrite se doivent d’être privilégiées.